Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

27 septembre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

La CAQ se penche sur la pénurie de main-d’oeuvre

Les candidats de la CAQ en Abitibi-Témiscamingue dévoilent leurs politiques

CAQ pénurie main-d'oeuvre AT

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Les candidats de la CAQ en Abitibi-Témiscamingue (de gauche à droite) Suzanne Blais (A-O), Daniel Bernard (RN-T) et Pierre Dufour (A-E), lors de la conférence de presse chez l’entreprise Adria, à Rouyn-Noranda

La CAQ entend encourager la formation professionnelle, l’immigration et la rétention des étudiants afin de pallier le problème de la pénurie de main-d’œuvre dans la région 

Réunis en conférence de presse à Rouyn-Noranda, les 3 candidats régionaux de la CAQ ont dévoilé leur plan de 1.7 milliard de dollars sur 4 ans afin de résorber la crise de la main-d’œuvre. Ce plan inclut la formation de 30 000 travailleurs additionnels, principalement en facilitant l’offre de la formation à distance. « Nous voulons également faire une grande place aux étudiants qui viennent dans nos centres d’enseignements supérieurs ici, en Abitibi-Témiscamingue », a déclaré le candidat de la CAQ dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Daniel Bernard. « Nous allons offrir des bourses allant jusqu’à 21 000$ sur 3 ans afin d’inciter les étudiants étrangers à sortir des grands centres pour venir étudier ici. Notre espoir est que ces étudiants puissent s’établir dans la région et y travailler », a ajouté Daniel Bernard. Cependant, aucun chiffre précis sur la part attribuée à l’Abitibi-Témiscamingue n’a été révélé par les candidats.  

 

Requalifier des travailleurs 

La requalification est également l’une des politiques encouragées par la CAQ afin de combler le manque de travailleurs. « La CAQ prend les grands moyens pour encourager les personnes de tous âges à aller chercher les qualifications nécessaires qui leur permettront de travailler dans des domaines à forte demande. On l’a vu avec le programme des préposées aux bénéficiaires », a rajouté le candidat caquiste d’Abitibi-Est, Pierre Dufour.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média