Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

27 septembre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un mois de septembre qui fini avec du momentum

Amos inflige une première vraie défaite à Saint-Eustache

Forestiers Amos - 2022-2023

©gracieuseté - Dany Germain

Forts d'une victoire de 4 à 1 face à Saint-Eustache, les Forestiers terminent septembre avec trois gains en cinq parties.

HOCKEU M18 AAA - Les deux dernières semaines ont amené un vent d’optimisme chez les Forestiers d’Amos. Victorieux à trois reprises au cours de leurs cinq dernières sorties, ceux-ci ont enfin pu avoir le dernier mot sur les Vikings de Saint-Eustache, équipe à battre dans la division CCM.

Auteur d’un premier programme double parfait depuis presque quatre ans (contre le Collège Esther-Blondin), Amos revenait à la maison, le week-end dernier, pour un triplé face aux Vikings. Après une victoire serrée de 2 à 1 pour ouvrir la fin de semaine, les visiteurs n’ont rien donné aux Abitibiens pour l’emporter 6 à 0, samedi. 

Fermement décidés à offrir une victoire à leurs partisans réunis au Complexe Desjardins, les Abitibiens ont été en mesure de se regrouper pour marquer à trois reprises en deuxième période pour mener 3 à 1. William Arsenault (5), Noah Cousineau (1) et Adam Veronneau (2) ont fait scintiller la lumière rouge lors de l’engagement. 

Menée par le gardien Justin Robinson (35 arrêts), la troupe de Shawn Lanoue a tenu le coup durant les 20 dernières minutes. Jacob Robert s’est assuré de donner un coussin supplémentaire à son équipe, juste pour la bonne cause. 

Avec ce triplé derrière eux, les Forestiers ont infligé du même coup une première défaite en temps réglementaire à la formation de la Rive-Nord de Montréal. De plus, ils ne recroiseront plus le chemin des Vikings d’ici la fin de la saison. 

«On ne pouvait pas s’attendre à jouer cinq matchs contre Saint-Eustache, et espérer gagner cinq fois. Je regardais le début de saison et je me disais que si on remportait au moins trois de nos neuf premières parties, ce serait relativement un bon début de saison», juge l’entraîneur-chef, Shawn Lanoue. 

Ogonowski rappelé…et blessé 

Cette opposition face à l’une des meilleures équipes du circuit Lévesque prend de la valeur avec les joueurs absents de l’alignement. Rappelé par les Olympiques de Gatineau, l’attaquant Eliot Ogonowski ne pouvait être de l’alignement des Forestiers face aux Vikings. Par ailleurs, le retour du joueur de 16 ans devra attendre encre quelques semaines. Blessé à une épaule, le choix de 3e ronde des Gatinois ratera près d’un mois d’activité. 

Un coup dur pour l’attaque, qui a tout de même trouvé le moyen de sortir de sa torpeur, dimanche dernier. 

«Dans les trois matchs où Eliot était absent, on a fait qu’un seul but en neuf périodes. Il fallait que l’attaque trouve un moyen de se regrouper ou que des joueurs se lèvent pour combler cette absence. C’est ce qui a été fait dimanche», a constaté Lanoue 

«On travaille sur le jeu collectif depuis près d’un mois et demi. Les joueurs appliquent ce qu’on leur demande. Ils sont réceptifs et en général, notre jeu collectif progresse», ajoute-t-il. 

Sur la route pour affronter les Grenadiers de Châteauguay, samedi et dimanche, les Forestiers trônent présentement au deuxième rang de leur division avec neuf points, à égalité avec le Collège Esther-Blondin. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média