Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 octobre 2022

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

Deux expositions en cours au Centre d’exposition du Rift de Ville-Marie

Violaine Lafortune, Édith Laperrière et Émilie B. Côté

Violaine Lafortune Exposition Rift

©Gracieuseté-Centre d'exposition du Rift de Ville-Marie - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Violaine Lafortune en action

Jusqu’au 19 novembre, deux expositions se poursuivent à Ville-Marie, au Centre d’exposition du Rift : « Suivre le paysage à la trace » de Violaine Lafortune ainsi que « La mémoire des ruines » du duo composé d’Édith Laperrière et Émilie B. Côté. 

La première exposition met de l’avant l’art du dessin performatif qui est une forme de dessin improvisé par le corps et la pensée en mouvement. La deuxième propose différentes installations combinées aux arts imprimés. Les deux projets suggèrent une réflexion sur la mouvance du territoire dans l’espace et dans le temps. 

Suivre le paysage à la trace 

L’exposition présente une œuvre performative réalisée directement sur les murs du Rift par l’artiste avec la technique du fusain. L’artiste laisse son intuition guider ses mouvements afin de créer la cartographie d’un territoire dont les contours de son organisation évoluent au gré des traces laissées par le passage du temps. Ainsi, chaque jour, elle gardera seulement une partie de son œuvre afin de recommencer son travail de dessin en recréant de nouveaux traits, de nouvelles formes ce qui la mènera à faire émerger une « œuvre mémoire » qui mélangera le présent et le passé afin de représenter la vulnérabilité du territoire. 

La mémoire des ruines 

Cette exposition rassemble la pratique artistique en art imprimé d’Édith Laperrière et l’approche sculpturale, à la limite de la scénographie d’Émilie B. Côté. Les deux artistes, forgées par les marginalités de la vie en milieu rural, s’inspirent du patrimoine bâti régional et des émotions qui y sont rattachés aux lieux, qu’ils soient encore présents sur le territoire ou non. Grâce à une collecte de photos et de témoignages, elles mettent en scène la mémoire de ces lieux distinctifs qui demeurent bien présents dans nos souvenirs, comme un refuge intérieur. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média