Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

25 octobre 2022

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@lexismedia.ca

Objectif Québec : une réussite pour le recrutement

Le CLD de Rouyn-Noranda de retour d’une campagne de recrutement en France

CLD Rouyn-Noranda mission France

©Maé Bonnet

Ann Gervais (gauche) du CLD de Rouyn-Noranda lors de sa tournée en France, dans le but de recruter de la main-d’œuvre pour les entreprises de la région

Environ 280 personnes ont manifesté un intérêt marqué pour venir travailler en Abitibi-Témiscamingue, à la suite de leur rencontre avec les représentants du CLD de Rouyn-Noranda lors de leur tournée en France 

En tout, c’est 80 personnes d’origine française qui pourraient obtenir un emploi dans la région si leur dossier est approuvé par Immigration Canada.

« Nous avons fait une tournée de la France rurale et l’activité de recrutement a été très populaire. Plusieurs personnes connaissaient la région et voulaient activement s’y installer, notamment dans le sud de la France où nous avons fait campagne », a révélé la directrice main-d’œuvre et immigration au CLD de Rouyn-Noranda, Ann Gervais, qui faisait partie de la délégation québécoise.

« J’avais quelques offres d’emplois fournis par des entreprises de la région, qui cherchaient à combler leur besoin en main-d’œuvre. Nous sommes revenus avec environ 80 candidatures très intéressantes pour ces entreprises », a-t-elle rajouté.

La formule prévoyait des rencontres d’environ une demi-heure avec les candidats potentiels pour des postes dans des entreprises de l’Abitibi-Témiscamingue. Les représentants du CLD étaient également accompagnés par d’autres organismes lors de la tournée, notamment le CISSSAT, le CÉCEP de l’A-T et des centres de formations professionnelles.

La tournée s’est déroulée entre le 3 et le 22 octobre, où les recruteurs ont visité plusieurs régions de France, en évitant toutefois la région du grand Paris.

« C’est une expérience que nous aimerions refaire, c’est évident. Je crois que ce type d’activité peut vraiment aider à attirer une main-d’œuvre qualifiée pour les entreprises de notre région », conclut Ann Gervais. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média