Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Cyclisme

Retour

31 octobre 2022

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Le Tour de l’Abitibi entre au Temple de la renommée de Cyclisme Canada

Tour Abitibi - Temple de la renommée

©gracieuseté

Le Tour de l’Abitibi fera partie à jamais de l’histoire de Cyclisme Canada.

CYCLISME - La notoriété déjà bien établie du Tour de l’Abitibi vient d’atteindre un nouveau sommet. En marge de sa conférence annuelle qui se tenait samedi dernier, Cyclisme Canada a officiellement intégré l’événement à son Temple de la renommée. 

Seul événement nord-américain au programme de la Coupe des nations junior de l’Union cycliste internationale (UCI), le Tour de l’Abitibi a vu passer les plus grands joyaux du sport au Québec pendant ses 52 ans d’existence. De Karol-Ann Canuel à Hugo Houle, la course a fait sa marque dans le monde du cyclisme par sa longévité et sa capacité à préparer les coureurs à l’univers des professionnels. 

«Le Tour de l’Abitibi représente l’espoir pour nos jeunes, nous sommes une pépinière de jeunes cyclistes où nous avons la chance de voir grandir des Hugo Houle. Les jeunes qui regardent le Tour et ceux qui participent au Tour voient et vivent un rêve. Le Tour de l’Abitibi façonne des cyclistes, des bénévoles, il façonne le dynamisme et la fierté régionale», de dire la présidente du Tour de l’Abitibi, Mélanie Rocher. 

Pour l’un des fondateurs de la course, Léandre Normand, cette reconnaissance origine de la collaboration de tous les bénévoles qui ont donné de leur temps pour contribuer à la réussite du projet. 

«C’est une fierté que cette épreuve soit devenue la plus ancienne compétition cycliste en Amérique du Nord, malgré toutes les embûches rencontrées à travers les années. C’est parti de rien, on ne connaissait rien du vélo et on a appris avec le temps et ça continue», avance M. Normand. 

La 53e édition du Tour de l’Abitibi maintiendra ses opérations dans la ville d’Amos pour une deuxième année de suite. L’été dernier, l’équipe nationale française avait dominé le podium final, menée par la victoire de Lucas Mainguenaud. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média