Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

19 novembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Les Huskies vaincus par les Islanders aux tirs au but

De la peine à battre Lapenna

Huskies-Islanders 221119

©Photo Le Citoyen - Hugo Saez

L’ensemble des Islanders de Charlottetown se congratulent et laissent exploser leur joie après l’énième arrêt réalisé par Francesco Lapenna devant Bill Zonnon lors de la séance de tirs au but.

Fin de série pour les Huskies face aux équipes des Maritimes, défaits par les Islanders de Charlottetown au bout de la soirée (2-3). Giovanni Morneau et Jakub Brabenec ont trompé la vigilance de Thomas Couture lors de la séance de tirs au but.

Cette saison à l’aréna, rares sont les parties où le suspense est aux abonnés absents dans le money time. Une fois encore, les acteurs de la rencontre n’ont pas dérogé à cette règle en se dirigeant vers l’exercice des tirs au but. Malheureusement pour les partisans, la balance a penché en faveur des visiteurs après les échecs de Louis-Philippe Fontaine et de Bill Zonnon dans leur duel face à Francesco Lapenna. Le portier des Islanders, nommé première étoile du match et auteur de 34 arrêts, a d’ailleurs été un rempart de taille et a grandement contribué au succès des siens.

Avec cette défaite aux tirs au but, les Huskies ne repartent pas bredouilles de l’aréna. Un point qui, toutefois, ne satisfait pas Brad Yetman, qui tient à tirer son chapeau à la troupe de Jim Hulton. « Les Islanders ont travaillé plus fort que nous, compétitionné plus fort que nous et il est clair qu’ils méritent leur victoire ce soir », reconnaît ce dernier.

Le calme avant la tempête

Dans un premier temps, les Huskies ont posé la patte sur le match. Sur un service parfait de Benjamin Brunelle qui a aspiré la défense, Leighton Carruthers amène la rondelle derrière la ligne de Francesco Lapenna avec l’aide du montant. Déjà buteur hier, Alex Carr s’illustre à son tour et permet à la meute de se donner de l’air à la marque. « Quand on a joué dans notre processus, on a dominé », analyse le chef de file de la meute. Cependant, il aurait fallu poser les griffes pour enfoncer le clou. Chose que les visiteurs ont parfaitement évité, en réduisant la marque par l’intermédiaire de Jarrett Todd (2) en seconde période.

Par la suite, les Islanders se portent de plus en plus à l’attaque et intensifient leur pression. Une situation qui libère inévitablement de l’espace dans l’arrière-garde, que les Huskies n’arrivent pas à exploiter sur les situations dangereuses dont ils bénéficient en contre-attaque. Un manque d’opportunisme payé cash dès l’entame de la troisième période, lorsque Keiran Gallant dévie un lancer derrière Couture et remet les deux équipes à égalité. « Quand on a commencé à forcer le jeu et à ne pas jouer dans notre identité, ça nous a coûté un point. », regrette l’entraîneur-chef des Huskies.

La meute reçue 5/6

Après cinq succès de rang, il s’agit du premier revers de la saison face à une équipe des Maritimes pour les hockeyeurs de Rouyn-Noranda. Si Brad Yetman se dit « satisfait » des résultats obtenus face à ces équipes, il rappelle que son collectif a besoin de « constance dans son processus » pour la suite de la saison. Au tiers de celle-ci, les Huskies pointent à la sixième place du classement général.

La meute n’en a pas fini avec les Maritimes puisqu’elle partira pour un voyage de plusieurs jours dans l’Est du Canada et trois rencontres en 48 heures, dont la première échéance aura lieu le vendredi 25 novembre à 18 heures contre les Wildcats de Moncton.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média