Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

21 novembre 2022

Chloe Pronovost - cpronovost@medialo.ca

Parce qu’avoir faim ce n’est pas un cadeau

Lancement de la grande Guignolée des médias en Abitibi-Témiscamingue

Conférence de Presse -Guignolée 2022

©Chloé Pronovost - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La conférence de presse prenait place aux entrepôts de la ressourcerie Bernard Hamel. 

Du 25 novembre au 31 décembre 2022, se déroulera la 22e édition de la Guignolée des médias. Aux quatre coins de la région, organismes et entreprises s’affairent à amasser des dons monétaires et alimentaires, afin de contrer l’insécurité alimentaire. 

Alors que le coût de la vie et de l’épicerie montent en flèche, la Guignolée des médias est d’autant plus essentielle pour aider notamment les personnes seules, les familles, les personnes âgées et les étudiants à manger à leur faim pendant tout le temps des Fêtes. « C’est une fébrilité qui s’installe pour nous pour tout le mois de décembre, c’est une ambiance très festive, mais il ne faut pas oublier qu’on est là pour aider les personnes qui en ont besoin et on a une pensée pour eux », mentionne Martine Dion, directrice générale de la Ressourcerie Bernard-Hamel quelques minutes après le lancement de cette grande campagne régionale.

À Rouyn-Noranda, c’est le jeudi 1er décembre à partir de 8h30 que les différents médias prendront part à la plus importante journée de collecte de denrées non périssables et de dons monétaires dans les stationnements du Canadian Tire, du Walmart et du Tigre Géant.  

D’ailleurs, plusieurs entreprises et organismes de Rouyn-Noranda participent à la campagne tout au long de ce mois de réjouissances. Les propriétaires du Tigre Géant, en plus d’être un point de chute pendant la cueillette, promettent de remettre un fromage à la Ressourcerie pour chaque fromage vendu et ils feront de même pour le café. « On a demandé à l’organisme ce dont il avait besoin pour les paniers de Noël, cette année on nous a mentionné le fromage et le café », précise Luc Clément, propriétaire du Tigre Géant de Rouyn-Noranda. L’an passé, l’objectif en matière de dons de fromages avait été atteint en moins de deux jours.

Vous pourrez également effectuer vos dons alimentaires ou monétaires dans les trois marchés IGA de Rouyn-Noranda, au Super C ainsi qu’au Provigo situé à Évain. D’autres entreprises, telles que la Fonderie Horne, participent de près ou de loin à cette grande campagne nationale par le biais de leur propre initiative. Madame Dion rappelle d’ailleurs que les entreprises sont invitées à se joindre à la cause et que toutes les façons originales d’aider sont les bienvenues.  

Les étudiants de la ville contribuent eux aussi à la collecte de dons, parce qu’il n’y a pas d’âge pour s’impliquer auprès des gens dans le besoin. « Depuis le 21 novembre et jusqu’au 1er décembre, on a le Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda, ce qui comprend toutes les écoles allant du primaire jusqu’à l’enseignement des adultes, qui amassent des dons en denrées pour la collecte et cela fait une énorme différence. Dans les deux dernières années, c’est toujours entre 3.5 et 4 tonnes de denrées qui sont récupérées grâce aux jeunes, » mentionne avec fierté Nathalie Larose-Jolette, directrice des communications.  

Voici les initiatives partout en Abitibi-Témiscamingue : 

À La Sarre, la collecte de dons se déroulera le 1er décembre de 6h15 à 19h à trois intersections principales, soit près de la Vache à Maillote, près du Tim Horton et près du dépanneur Consommation plus.  

À Val-d'Or, en plus de participer à la guignolée des médias du jeudi 1er décembre, le comité tiendra un déjeuner des pompiers à la caserne, le 30 novembre prochain, au coût de 15$ par personne. Par ailleurs, aura lieu le 4 décembre le match des toutous en collaboration avec les Foreurs et le Club Kiwanis.

À Malartic, le comptoir alimentaire amasse des dons monétaires, afin de remettre 125 paniers de Noël encore cette année. L’objectif est d’amasser 25 000 $. Un barrage routier sera situé au coin des rues Royale et La Salle pour la journée de la grande collecte annuelle de 9h à 19h.  

À Amos, les bénévoles arboreront tuques de Noël et cannes de dons à 6 points de cueillette de 7h à 17h le jeudi 1er décembre. Le comité de la Guignolée des médias souhaite amasser 50 000 $ pour aider les familles amossoises dans le besoin.  

À Ville-Marie, la collecte de dons se déroulera à l’intersection près de la station de radio CKVM. Les dons par virement Interac et par chèque sont également acceptés tout le mois de décembre.  

À Témiscaming, la guignolée prendra place à l’intersection des rues Kipawa et Humprey ainsi qu’à l’intersection des rues Kipawa et la Montagne de 7h à 19h.  

Au moment d’écrire ces lignes nous attendions une confirmation des points de cueillette pour le secteur de la Vallée-de-l'or. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média