Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

22 novembre 2022

Chloe Pronovost - cpronovost@medialo.ca

Décès d’un travailleur de Rouyn Asphalte inc.

Dévoilement du rapport d’enquête de la CNESST

Accident Asphalte R-N 9 mai 2022

©Gracieuseté - CNESST - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Photographie de la scène de l’accident.

Le 22 novembre, la CNESST a rendu public les conclusions de son enquête concernant l’accident qui a coûté la vie à un travailleur de Rouyn-Noranda le 9 mai dernier.

Le 9 mai 2022, on confie au mécanicien de Rouyn Asphalte inc. la tâche de recueillir le numéro du filtre à l’huile d’un rouleau compacteur en vue du changement d’huile qui devait avoir lieu le lendemain. Le travailleur met alors en place une méthode de travail improvisée pour soutenir dans les airs la plateforme de l’opération du rouleau compacteur pour avoir accès aux composantes hydrauliques et aux pièces du moteur. La plateforme est maintenue en position levée par une chaîne accrochée à une ouverture sur le dessus de la plateforme de l’opérateur. La chaîne est tenue par le godet d’une rétrocaveuse au-dessus du rouleau compacteur. Le dispositif de retenue mécanique (barrures mécaniques) du rouleau compacteur n’est pas activé. Alors que le mécanicien se trouve en dessous de la plateforme surélevée, le crochet se libère de l’ouverture de la plateforme qui, par la gravité, tombe et écrase le travailleur lui causant des blessures mortelles. Selon le manuel d’opération et d’entretien du fabricant du rouleau compacteur, un extracteur à crochet est nécessaire au levage de ladite plateforme. Cependant, cet outil est absent de la scène de l’accident et méconnu de l’ouvrier.  

Dans l’optique de corriger cette pratique et afin d’éviter qu’un tel accident ne se reproduise, la CNESST propose les mesures correctives suivantes. L’élaboration d’une procédure sécuritaire pour la maintenance du rouleau compacteur incluant la maîtrise des énergies, l’élaboration d’une procédure de levage sécuritaire comprenant l’utilisation du godet de la rétrocaveuse et la formation des travailleurs. La CNESST informera également le ministère des Transports du Québec, l’Association sectorielle paritaire du secteur de la construction, l’Association paritaire sectorielle du secteur des affaires municipales, Bitume Québec ainsi que l’Association des constructeurs de routes et de grands travaux du Québec des conclusions de son enquête.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média