Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

26 novembre 2022

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Le Titan surpasse les Huskies

Premier revers sur les terres des Maritimes

Huskies-Titan221126

©Gracieuseté - Site de la LHJMQ

Les joueurs du Titan affichent un large sourire après le but d’assurance inscrit par le géant lituanien Markas Samenas, en plein cœur de la seconde période.

Le Titan d’Acadie-Bathurst met fin à la série d’invincibilité des Huskies sur les patinoires des équipes des Maritimes depuis le début de la saison (5-2). La révolte attendue au cours du dernier acte n’a pas eu lieu, notamment en raison d’un Sergei Litvinov inspiré avec 47 arrêts à son compteur.

« C’est un bon commencement d’un voyage qui est loin d’être fini. Ces deux équipes ont vraiment de bons joueurs offensifs face auxquels on a besoin de faire attention », avait prévenu Brad Yetman hier en conférence de presse, à propos du Titan et des Sea Dogs. L’expérimenté chef de file de la meute, prudent dans son discours au sujet de ces deux formations de bas de tableau et qui connaît les rouages de la LHJMQ comme le fond de sa poche, ne croyait pas si bien dire. Le piège tendu par les hommes de Gordie Dwyer aux Huskies a fini par fonctionner à merveille.

Le premier avertissement a été infligé en moins d’une minute de jeu par Dylan Andrews (6), qui a fait parler son agilité patins aux pieds en contournant Axel Dufresne. Daniil Bourosh, l’un des meilleurs buteurs de la ligue avec dix-huit réalisations depuis le début de la saison, a ensuite remis les pendules à l’heure d’un lancer rapide.

Une domination stérile

Hélas, comme redouté, le Titan donne du fil à retordre à une meute qui venait à peine d’être remise sur pattes. « Nous avons manqué d’énergie d’équipe », analyse Brad Yetman. Même si les Rouynorandiens tiennent davantage la rondelle au bout de leurs bâtons, ce sont les locaux qui se procurent les meilleures occasions de but. Les Huskies éprouvent des difficultés à se montrer menaçants tant l’accès à l’enclave de Litvinov est cadenassé. Il faut reconnaître qu’avoir un Titan dressé en face de soi peut être quelque peu intimidant.

À l’inverse, les défenseurs de la meute lâchent du lest et accordent de ce fait une certaine liberté aux attaquants du Titan. Noah Ryan (4) sur retour de son propre lancer puis Markas Samenas (2) à la suite d’une remise en jeu en profitent tour à tour en deuxième période. « Notre défense a été trop passive et a manqué d’agressivité », constate le tacticien de la meute. À cela s’ajoute un banc de pénalité visité à six reprises sur l’ensemble de la rencontre par les joueurs de Brad Yetman.

Réaction insuffisante

Cole Larkin et Nolan Forster étaient déjà venus tester les réflexes de Kyle Hagen auparavant. Le système de jeu mis en place par les bathurstiens et basé sur la contre-attaque s’est révélé efficace. Malgré une pression accentuée, une meilleure dynamique sur la glace et plus largement une meilleure impression durant le dernier acte, les Huskies ne peuvent renverser la partie. Si Bill Zonnon (8) a toutefois été l’auteur de son premier but depuis son retour du Défi mondial des moins de 17 ans, Ben Allison (16) et Jacob Melanson (15) ont tous les deux logé la rondelle dans un filet désert, enterrant les espoirs de remontée d’une meute finalement impuissante et bien trop timorée.

Les Huskies partent désormais en direction du TD Station de Saint John, où ils tenteront de rebondir face aux Sea Dogs, dernière équipe au classement général demain à 14 heures.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média