Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

17 janvier 2023

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@lexismedia.ca

Un tremblement de terre réveille Val-d’Or

Ressources naturelles Canada confirme la secousse provenant du site de la mine Goldex

Tremblement de terre

©Photo -archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Un tremblement de terre réveille brutalement les citoyens de Val-d'Or à 6h39.

Les citoyens de Val-d’Or se sont réveillés brutalement ce matin. Un tremblement de terre d'une magnitude de 3.2 sur l'Échelle de Richter a été rapporté provenant du site minier de Goldex.

L’équipe du Citoyen a contacté Ressources naturelles Canada qui confirme que la terre a tremblé vers 6h39, tôt ce matin. Le tremblement a été suivi de quelques petites secousses. Selon les premières données recensées par Séisme Canada, il s’agit d’un tremblement d’une magnitude de 3,2 à une profondeur de 1.1 kilomètres. 

« L’événement de ce matin n’est pas un cas isolé. Par contre, c’est intéressant de constater que c’est le plus grand jamais recensé dans l’histoire de la mine Goldex. Le dernier avait été déterminé à 3,1 en 2021 », explique Claire Perry, sismologue à Ressources naturelles Canada.

Selon, Mme Perry, il est possible de comprendre que le séisme n’est pas une événement naturel puisqu’à cette profondeur, seule une activité industrielle peut être la cause du séisme. « Lorsqu’un séisme est signalé et qu’il est proche de la surface comme celui de ce matin et que nous regardons la localisation de l’événement, c’est évident que cela est relié à la mine Goldex. Je ne peux malheureusement pas vous expliquer la cause, mais c’est une zone très sensible à ce type de réaction sismique. »

Les ondes sismiques ont été également localisées à Gatineau, Ottawa et North Bay. Pour la sismologue, il n’est pas anormal que des personnes, à plus de 100 km, aient pu ressentir quelques ondes.

« Des gens peuvent ressentir les ondes sismiques à quelques centaines de kilomètres de l’épicentre. Cette évaluation est faite avec une grille de données qui s’appelle MMI. Les ondes peuvent être ressenties en bas de 4 de magnitude, mais sans rapporter de dégâts. » 

Réactions rapides à la mine Goldex 

Selon un communiqué émis par Agnico Eagle mine Goldex quelques heures après la secousse, des employés étaient sous terre au moment de l’événement. Tous ont été remontés à la surface et aucun blessé n’a été déclaré. 

De manière préventive et afin de permettre aux différentes équipes de procéder à l’inspection des infrastructures, le quart de jour du 17 janvier a été annulé.  

À noter, que la mine Goldex n’est pas la mine qui détient le record des tremblements de terre les plus élevés sur le territoire. La mine La Ronde aurait rapporté en 2021, des ondes sismiques de magnitude 4,1 sur l’Échelle de Richter.  

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média