Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 février 2023

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@medialo.ca

Consultations sur les mines : réactions positives

Série de rencontres prévues avec les citoyens

Mine Canadian Malartic

©Photo: Canadian Malartic - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La Coalition Québec Meilleure Mine et la Fédération québécoise des municipalités applaudissent la tenue de rencontres publiques par Québec afin d’entendre les préoccupations des citoyens. 

La Coalition soutient qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

Selon le porte-parole de la Coalition Québec Meilleure Mine (CQMM), Rodrigue Turgeon, le temps est venu de faire les réformes nécessaires afin que les citoyens puissent avoir leur mot à dire dans l’exploration et l’exploitation minière sur leur territoire.

« Il faut donner davantage de pouvoir à la population, aux municipalités et aux communautés autochtones en ce qui a trait aux impacts des titres miniers sur le développement du territoire. Il faut se rappeler que les premières lois sur les mines datent de 1846, alors que le Canada n’était toujours qu’une colonie. Il est temps que la préséance des lois sur les mines cesse d’être un état de fait et il faut maintenant intégrer la protection du territoire dans les discussions entourant les futurs projets miniers ».

Rodrigue Turgeon croit que le gouvernement devrait quand même aller de l’avant avec un moratoire sur l’attribution des titres miniers, un projet que caresse la Coalition depuis plusieurs années.  

Bonterra_usine_Bachelor

©Ressources Bonterra

Les réactions du milieu demeurent positives à l’idée de tenir des rencontres publiques avec les citoyens afin de recueillir leurs doléances concernant l’exploitation et l’exploration minière sur leur territoire.

Son de cloche positif à la FQM  

La Fédération québécoise des municipalités affirme que la révision est essentielle pour mettre en place les solutions qui ont été identifiées par les élus de la FQM lors de leur assemblée des MRC, tenue en décembre 2022.

« L’an dernier, avec nos membres, nous avons identifié des solutions concrètes pour augmenter l’acceptabilité sociale des développements miniers et optimiser la gestion de nos territoires. Avec cette annonce, le gouvernement fait un pas important dans cette direction », a commenté le président de la commission permanente de l’énergie et des ressources naturelles de la FQM, Michel Lagacé, par voie de communiqué.

La semaine dernière, le ministère des Ressources naturelles et des Forêts, en collaboration avec le ministère des Affaires municipales, annonçait la tenue d’une série de rencontres publiques dès avril 2023 afin de permettre à la population de s’exprimer sur les impacts de l’exploration et l’exploitation minière sur leurs territoires. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média