Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 mars 2023

Audrey-Anne Gauthier - aagauthier@medialo.ca

Nouvelle démarche d’attractivité pour Tourisme Abitibi-Témiscamingue

Miser sur la concertation et le bonheur

Tourisme 2023

©Audrey-Anne Gauthier - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Mme Randa Napky, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, accompagnée sur scène de M. François Bédard, directeur du Centre d’excellence des destinations (le plus à gauche) et de M. Jamal Gamra, qui a contribué aux démarches de concertation grâce à son modèle de développement stratégique et de ses Mastermind.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue fait un virage dans sa manière de rendre la région plus attractive pour les touristes et les résidents.  

Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le mercredi 15 mars devant plusieurs partenaires et intervenants du secteur touristique régional, Tourisme Abitibi-Témiscamingue a dévoilé sa nouvelle démarche d’attractivité qui est en marche depuis octobre dernier.  

En collaboration avec le Centre mondial d’excellence des destinations (CED), l’organisme a laissé la parole aux intervenants sur le terrain afin qu’ils puissent mettre en commun toutes leurs spécificités et leurs forces pour rendre la région et les communautés plus agréables à visiter tout en contribuant au bien-être des résidents et des touristes qui mettront les pieds sur le territoire.

Concrètement, c’est 25 projets porteurs qui vont contribuer à atteindre ces objectifs. Randa Napky, la directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue explique que ces projets sont en cours de réalisation. « Nous ne sommes plus dans la recherche. Nous sommes en action sur les territoires. Nous, on s’est donné une vision où tous les territoires à l’intérieur de la région adhèrent présentement. On s’est donné des axes d’actions en développement durable, en transition numérique, en qualité de vie. Pour y arriver, on a rencontré des intervenants du milieu depuis octobre dernier pour comprendre où on allait. C’est vraiment les gens du milieu qui ont parlé et qui ont nommé ce qu’ils souhaitaient. » 

Pour l’instant, aucun projet n’a été dévoilé concrètement, mais Mme Napky souligne que certains d’entre eux seront dévoilés d’ici la fin du printemps. « Nous n’allons pas attendre trop longtemps pour dévoiler ces projets-là qui sont porteurs de bonheur et qui vont contribuer à une meilleure attractivité. Ça s’en vient bientôt! » 

Trois axes stratégiques 

Les rencontres effectuées depuis octobre ont mené à trois axes stratégiques qui appuieront la reconfiguration du tourisme en région : la contribution du tourisme au bonheur, la mise en valeur touristique des territoires à l’échelle des MRC et non plus dans une vision globale régionale, ainsi que le développement de nouvelles capacités en gouvernance, en attractivité régionale et en développement durable. Avec l’aide du CED, des recommandations seront faites à la lumière d’un questionnaire sur le bonheur développé par l’organisme Planet Happiness. De plus, les démarches de concertations réalisées dans chacune des MRC aideront Tourisme Abitibi-Témiscamingue à développer cette nouvelle approche d’attractivité en structurant d’une meilleure façon l’offre touristique.  

« Grâce à la méthode Mastermind développée par M. Jamel Gamra qui nous a accompagné dans le processus, ainsi qu’avec M. François Bédard, directeur du CED, les rencontres que nous avons faites avec les acteurs socioéconomiques des cinq MRC de la région, ont contribué à mieux comprendre les réalités de chacun des territoires pour que la région devienne attractive sur tous les niveaux et de pouvoir réaliser leur rêve en termes de développement touristique. Cette collaboration-là est vraiment importante pour comprendre où l’on va et mieux accompagner les parties prenantes dans la réalisation concrète de leurs projets. On s’en va vraiment vers quelque chose de beau et d’intéressant pour le futur. On a développé des outils de concertation et de gouvernance super importants », mentionne la directrice générale.  

Pour terminer, Mme Rapky souligne encore une fois à quel point être heureux de vivre sur notre territoire est primordial pour rendre la région encore plus invitante. « Nous avons réalisé que les activités disponibles sur le territoire contribuaient grandement au bonheur. Ça, c’est vraiment notre point central. Dans le fond quand on parle du bonheur, c’est que si les gens sont heureux d’occuper leur territoire et d’y vivre, ça fait des ambassadeurs incroyables. » 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média