Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

24 mai 2023

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@medialo.ca

Protection des forêts : la SOPFIM en Abitibi-Témiscamingue

Protection contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Tordeuse_epinette_1

©Ville de Rouyn-Noranda

La SOPFIM épandra de l’insecticide sur 111 046 hectares de forêt en Abitibi-Témiscamingue ce printemps afin de combattre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

La Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) prévoit un programme de pulvérisation aérienne pour protéger plus de 111 000 hectares de forêt en Abitibi-Témiscamingue. 

La campagne de pulvérisation aérienne se déroulera de la fin mai à la fin juin.

La SOPFIM soutient qu’elle utilisera un insecticide biologique appelé « BTK » (Bacillus Thuringiensis, variété Kurstaki), qui s’est démontré sécuritaire pour les humains, les animaux, la végétation et l’environnement, en plus d’être homologué par Santé Canada.

La SOPFIM maintient que son programme de pulvérisation aérienne vise à « réduire les populations de tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE), de manière à protéger au moins 50 % du feuillage annuel. »

La TBE est l’insecte ravageur le plus destructeur des forêts de conifères du Québec, particulièrement dû au fait qu’il s’attaque aux nouvelles pousses des sapins et des épinettes.

Afin de réaliser son mandat dans la région, la SOPFIM établira 3 bases d’opérations, qui seront situées à Val-d’Or, Amos et Lebel-sur-Quévillon.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média