Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

10 juin 2023

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@medialo.ca

Des pions pour le futur immédiat et lointain des Huskies

Anthony Allain-Samake - Repêchage

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Anthony Allain-Samake avait déjà des liens avec les Huskies de Rouyn-Noranda, puisque Martin Dagenais est propriétaire des Sénateurs d’Ottawa M18 AAA.

HOCKEY JUNIOR - Le téléphone du directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda, Yannick Gaucher, prendra quelques jours pour dérougir. Au terme d’un repêchage plus tranquille que prévu, la meute compte maintenant capitaliser sur la venue des Verreault, Loshko, Rousseau et Langlois pour ramener un troisième championnat de la LHJMQ.

N’ayant pas fait aucune sélection lors de la première ronde, la meute a ouvert sa journée en pigeant en sol ontarien. Avec le 28e choix de l’encan, Rouyn-Noranda a mis la main sur le défenseur Anthony Allain-Samake des Sénateurs d’Ottawa M18 AAA.

Une sélection qui semblait presque naturelle sur papier, puisque le nouvel entraîneur-chef des Huskies, Martin Dagenais, était propriétaire de l’organisation. Même sans l’embauche de ce dernier, la décision n’aurait guère été différente, puisque les Rouynorandiens avaient Allain-Samake en haute estime.

«La journée où on a annoncé la venue de Martin [Dagenais], je lui ai parlé au téléphone et il m’a posé une seule question : à quel point on appréciait Anthony. Je lui avais répondu qu’on l’aimait beaucoup, et il a aimé entendre ça», raconte le recruteur en chef des Huskies, Fred Poulin.

«Il a énormément de potentiel, notamment à cause de sa gestion de la rondelle et de son travail. C’est un défenseur très intelligent avec un coup de patin quasiment élite», ajoute Poulin.

À sa première expérience au repêchage en tant que directeur général, Gaucher est conscient que les places seront très limitées au camp pour ses nouvelles trouvailles, mais se dit excité par le niveau de compétition qui attend sa troupe en août.

«Même avec les vétérans, on veut que ce soit relevé. On veut que les jeunes soient prêts et c’est la même chose pour nos vétérans. Il n’y a pas beaucoup de place, mais des surprises peuvent survenir», souhaite Gaucher.

Fait surprenant : la meute n’a jamais été en mesure de mettre la main sur un espoir régional au cours de la journée de samedi. Celle-ci et les Foreurs réussissent chaque année à intégrer des hockeyeurs de l’Abitibi-Témiscamingue lors des repêchages, mais des concours de circonstances ont empêché cet objectif, en 2023.

«Quelques-uns d’entre eux étaient sur notre radar. Dès qu’on était prêt à en prendre un, il partait chez une autre équipe, juste avant nous. Ce n’est pas quelque chose qui est toujours facile, mais il y aura certainement des invitations qui seront lancées», certifie Gaucher.

Une chimie à construire

En pleine progression en 2022-2023, les Huskies avaient causé une certaine surprise en terminant au 6e rang du classement général de la LHJMQ. Le Trophée Gilles-Courteau maintenant dans leur mire, les représentants de la capitale du cuivre ont voulu jeter des bases immédiates, au lieu d’attendre à Noël pour renforcer leur effectif.

Au total, quatre choix de premiers tours et deux de second tour ont été déboursés par les Huskies afin de mettre la main sur William Rousseau, Jérémy Langlois, Antonin Verreault et Andrei Loshko.

«On voulait intégrer les joueurs pour qu’ils puissent jouer ensemble dès le départ et créer une chimie au mois de septembre», indique Yannick Gaucher.

Ayant complètement revampé leur trio de 20 ans il y a un an, Rouyn-Noranda n’en a gardé qu’un seul, soit le Valdorien Anthony Turcotte. Auteur d’un sommet personnel de 34 points la saison dernière, celui-ci possède l’identité et la culture que prône son club, selon Yannick Gaucher.

«Anthony est un Huskie, tout simplement, résume le manitou hockey. Son éthique de travail et sa personnalité sur et hors de la patinoire ont fait en sorte qu’on voulait le garder avec nous».

Ronde

Choix

Nom du joueur

Position

Grandeur

Poids

Équipe

2e

28e

Anthony Allain-Samake

Défenseur

5'10''

153

Ottawa Senators (U18 AAA)

2e

36e

Samuel Meloche

Gardien

6'2''

194

Châteauguay (M18 AAA)

3e

48e

Charles Desmet

Attaquant

5'11''

154

Saint-Eustache (M18 AAA)

4e

68e

Antoine St-Laurent

Défenseur 

5'9''

155

Le Triolet (M17 Espoir)

6e

107e

Charles-Éric Tremblay

Attaquant

6'1''

186

Jonquière (M18 AAA)

7e

125e

William Vézina

Attaquant

6'1''

145

Québec (M17 Espoir)

9e

155e

Charles Laforest

Attaquant

5'8''

142

Québec (M17 Espoir)

10e

171e

Alexandre Raymond

Gardien

6'2''

177

Le Triolet (M17 Espoir)

10e

179e

Mathieu Tessier 

Attaquant

5'5''

124

Richelieu (M17 Espoir)

11e 

197e

Elliott Duguay

Défenseur

6'1''

171

Trois-Rivières (M18 AAA)

11e

198e

Mathis Landry

Attaquant

5'11''

171

Mauricie (M17 Espoir)

12e

215e

Liam Lécuyer

Attaquant

5'11''

146

Sélects du Nord (M17 Espoir)

12e

217e

Simon Dupras

Attaquant

6'0''

154

Laval-Montréal (M17 Espoir)

14e

251e

Simon Leblanc

Défenseur

6'2''

170

Lucille-Teasdale (RSEQ)

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média