Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

20 février 2024

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@medialo.ca

Une soupe populaire pour réveiller le gouvernement

Activité pour souligner la Journée mondiale de la justice sociale

RÉPAT soupe populaire

©Le Citoyen - Ian-Thomas Bélanger

Des groupes d’actions communautaires ont organisé une soupe populaire le 20 février 2024 à Rouyn-Noranda, afin de souligner la Journée mondiale de la justice sociale et en même temps pour protester contre l'inaction de la CAQ en matière de développement social.

Une coalition de groupes sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue organise une soupe populaire afin de dénoncer l’inaction de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en ce qui concerne l’itinérance et le logement social.

Le Regroupement en éducation populaire en Abitibi-Témiscamingue (RÉPAT), la Maison du Soleil Levant, la ressourcerie Bernard Hamel ainsi que l’Association des locataires de l’Abitibi-Témiscamingue (ALOCAT) joignent leur voix pour demander d’importants réinvestissements en itinérance et dans le logement social dans le prochain budget.

« C’est l’itinérance, le logement social, les banques alimentaires. On parle, juste ici au Centre Bernard-Hamel, de 1 300 personnes qui demandent une aide alimentaire. Sur ce nombre, imaginez-vous qu’il y a 20% de ces gens qui sont des travailleuses et des travailleurs. On a décidé de faire une soupe populaire pour rappeler la situation de la fin des années ’30, où les soupes populaires étaient la solution pour aider les gens », a commenté le coordonnateur du RÉPAT, Christian Milot.

« D’un autre côté, on voit la CAQ qui fait des investissements massifs pour de grandes corporations afin de stimuler l’économie alors que le tissu social du Québec continue de se désintégrer. Il est temps d’investir pour améliorer la qualité de vie des gens et c’est un message qu’on envoie à la CAQ avec cette activité », a ajouté Christian Milot.

Toujours selon le RÉPAT, d’autres groupes tiendront également des actions à Montréal, Trois-Rivières, Joliette, Sherbrooke, Saguenay, Victoriaville et Québec afin de souligner la Journée mondiale de la justice sociale. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média