Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Mines

Retour

01 mars 2024

Ian-Thomas Bélanger - itbelanger@medialo.ca

Projet Éléonore Sud: Fury Gold acquiert 100% du site

Site aurifère situé à quelques kilomètres au sud de la mine d’or Éléonore de Newmont, propriété de Fury Gold

Fury Gold prj Eleonore Sud

©Fury Gold

Carte démontrant l’emplacement du projet aurifère Éléonore Sud, situé entre Matagami et Radisson, dans le secteur de la Baie-James

Fury Gold devient propriétaire unique du gisement Éléonore Sud pour une somme de 3 millions de dollars.  

Fury Gold achète ainsi la participation de 49.98 % de Newmont dans le projet Éléonore Sud.

« Nous apprécions la relation solide avec Newmont et sommes convaincus que cette transaction est un résultat positif pour les deux sociétés. Notre équipe a historiquement classé l’ESJV comme l’une de nos cibles les plus prolifiques pour la découverte. À ce titre, nous sommes ravis d’avoir maintenant une participation à 100 %, car nous nous attendons à ce que cela fournisse une voie plus claire pour plus d’exploration et un potentiel de rendement pour nos investisseurs », a commenté Tim Clark, le PDG de Fury Gold, par voie de communiqué.

La compagnie soutient que le projet Éléonore Sud est stratégiquement situé dans un secteur de minéralisation aurifère prolifique avec la mine Éléonore de Newmont, qui est située quelques kilomètres au nord.

Toujours selon Fury Gold, la prospection effectuée a permis d’identifier deux styles distincts de minéralisation au sein du projet, soit des veines de quartz encaissées dans des roches sédimentaires similaires à la minéralisation à haute teneur observée à la mine Éléonore, ainsi qu’une minéralisation aurifère disséminée liée à une intrusion similaire à celle observée sur le gisement Cheechoo à faible teneur en vrac avec un potentiel de teneur plus élevé. 

« Compte tenu du calibre des anomalies aurifères que nous observons à Éléonore Sud, nous sommes impatients d’explorer le projet en 2024. Le projet est entouré de plus de 4.5 millions d’onces d’or dans deux styles de minéralisation distincts, ce qui témoigne de la force globale du système aurifère régional, ce qui indique le potentiel d’exploration », a par ailleurs ajouté le géologue et vice-président principal à l’exploration de Fury Gold, Bryan Atkinson.

Rappelons que la compagnie Newmont, qui détient la mine Éléonore, a dernièrement annoncé qu’elle allait se départir de son actif à la suite d’une réorganisation de son portefeuille corporatif. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média