Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

13 mai 2024

Ricardo Jr Emmanuel - rjremmanuel@medialo.ca

À l’aube de la période estivale, le CISSS-AT prévoit une restructuration majeure de ses services

Caroline Roy CISSS

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Caroline Roy - conférence de presse

Dans un effort pour relever les défis croissants liés à la disponibilité de la main-d'œuvre, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue annonce éventuellement des ajustements significatifs dans ses services à travers un plan de contingence. Ces changements, prévus dans les semaines à venir, visent à garantir la continuité des soins tout en optimisant les ressources humaines disponibles. 

Lors d'une conférence de presse organisée lundi 13 mai dans l’après-midi, le CISSS-AT a mentionné l’importance de réorganiser les services de santé pour la période estivale. Confronté à une pénurie croissante, le CISSS-AT justifie la réorganisation de ses services pour la période estivale comme étant inévitable. « Ces réorganisations sont essentielles pour assurer la qualité des soins tout en garantissant que nos équipes disposent des effectifs nécessaires pour fonctionner de manière optimale. », précise Caroline Roy, PDG.  

Toutefois, le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue s'engage à maintenir une communication transparente tout au long du processus de réorganisation, en fournissant des mises à jour régulières aux employés et à la communauté. Car, l'objectif final est de garantir que les services de santé demeurent accessibles et de haute qualité pour tous les résidents de la région, malgré les défis persistants en matière de main-d'œuvre. 

Caroline Roy, PDG, souligne que dès que des ressources supplémentaires seront disponibles, les services seront rétablis pour la population. Il est donc vivement recommandé de consulter régulièrement les informations publiées sur le site Web de l'organisation. Elle ajoute que diverses initiatives sont en cours, notamment une campagne de recrutement visant à attirer de nouveaux employés susceptibles de renforcer l'offre de services. Les offres d’emploi d’aide de service et d’assistant en réadaptation : https://www.cisss-at.gouv.qc.ca/recrutement-aides-de-service-et-assistants-en-readaptationrecherches/ 

À noter que des discussions sont également en cours avec les autorités du ministère de la Santé et des Services sociaux afin d'identifier et de mettre en œuvre des mesures structurantes qui garantiront la pérennité des services de santé en Abitibi-Témiscamingue. 

Prendre des décisions délicates 

Au niveau du soutien à domicile, la direction prévoit une baisse des effectifs en infirmières en veillant à répondre aux besoins prioritaires. De façon générale, pour les réorganisations dans les CHSLD, on va constater moins de présences d’infirmières et de préposés aux bénéficiaires. Mais tout en s’assurant d’offrir un service de qualité et sécuritaire. Pour la clinique de la mémoire et hôpital de jour exclusivement à Rouyn-Noranda, on prévoit une fermeture temporaire de ces deux services. Pour les programmes de santé mentale et de dépendance, Madame Roy signale une diminution des infirmières qui offrent des services externes dans certains secteurs de la région. Il est aussi prévu la fermeture de l’unité de réadaptation active en santé mentale à l’hôpital de Malartic (12) lits.  

À partir du 19 mai, ces mesures fraîchement introduites et bien d’autres encore auront pour conséquences de limiter l'accès aux ressources en main-d’œuvre indépendante pour le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média