Carrières Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Infolettre

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 juin 2023

Hugo Saez - hsaez@medialo.ca

Josyane Tessier en moins de trois heures sur le marathon d’Ottawa

2 heures 58 minutes et 26 secondes d’effort

Josyane Tessier Marathon Ottawa 2023 Rouyn-Noranda

©Gracieuseté - Josyane Tessier

Athlète chevronnée, Josyane Tessier a enregistré sa troisième participation au marathon d’Ottawa puisqu’elle avait déjà couru le semi-marathon ainsi que le marathon dans les rues de la capitale par le passé dans le courant de sa carrière.

Véritable gazelle à temps plein avec une dizaine de marathon à son actif, Josyane Tessier a parcouru les 42,2 kilomètres du marathon d’Ottawa sous la barre symbolique des trois heures.

Une journée ensoleillée sans un nuage à l’horizon et de multiples kilomètres accumulés dans les jambes au cours des semaines précédant l’échéance : tous les ingrédients étaient réunis pour que Josyane Tessier court son premier marathon en-dessous des trois heures. « Je fais énormément de kilomètres, environ une centaine par semaine. Je suis un programme d’entraînement préparé par mon entraîneur », renseigne l’athlète expérimentée de 35 ans.

Alors que les trois heures n’étaient pas forcément dans son viseur sur la ligne de départ, elles sont finalement devenues son objectif au fur et à mesure des foulées. « Avant le départ, je voulais aller moins vite que les trois heures. Finalement, l’énergie et les jambes étaient là. Je suivais un groupe qui visait aussi les trois heures, et j’ai réussi à rester constante. Je n’ai pas ralenti dans les derniers kilomètres, je suis restée autour de 4’15’’ par kilomètre », se réjouit celle dont le record sur cette distance reine avait été établi à 3 heures et 5 minutes lors du marathon du P’tit Train du Nord l’année passée.

Une performance d’exception

Grâce à ce chrono, Josyane Tessier a été la première athlète féminine non-élite à franchir la ligne d’arrivée sur les plusieurs centaines d’engagées. Un honneur pour la Rouynorandienne, qui a fait ses débuts en course à pied il y a maintenant une douzaine d’années au club de course du Momentum. « On tombe dans l’élite de la course à pied au Québec. C’est vraiment flatteur et ça a été une belle journée, une belle course parce qu’à chaque marathon, tu veux toujours reproduire ce qui a bien été sur les précédents », souligne la demi-fondeuse de la région avec enthousiasme.

Enseignante en mathématiques en secondaire 1 à l’école d’Iberville de Rouyn-Noranda et mère de quatre jeunes enfants, Josyane Tessier parvient à jongler entre sa vie professionnelle, familiale et sportive. « Je m’entraîne tôt le matin, ou sur l’heure du dîner pour ne pas déranger l’organisation familiale », rapporte-t-elle en remerciant sa famille de la supporter comme elle le fait.

Toujours plus rapide

Ce marathon d’Ottawa vient dresser la table pour la suite des évènements. La demi-fondeuse de la région a déjà les yeux rivés sur le marathon de Toronto qui se présente à elle, avec une envie en tête : faire descendre le chrono au plus bas possible et aller s’offrir un nouveau record personnel sur cette distance. « Je sais que je vais être capable de faire mieux, on est qu’en début de saison. Maintenant je vais me fixer un nouvel objectif, et j’espère pourquoi pas rêver des 2h55 sur le marathon de Toronto. Il y a de belles semaines d’entraînement qui sont à venir », envisage Josyane Tessier avec ambition.

Médaille Josyane Tessier Marathon d'Ottawa 2023

©Gracieuseté - Josyane Tessier

La médaille réservée à Josyane Tessier lors de l’édition 2023 du marathon d’Ottawa, courue ce dimanche 28 mai.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média